CONSEILS

AVANT PROPOS :

Le prêt immobilier constitue un produit d’appel pour l’ensemble des banques. L’objectif pour ces dernières c’est de vous fidéliser au moins le temps du financement par l’affectation de vos revenus et la mise en place de différents produits et services.
En faisant appel à un courtier, celui-ci va interroger plusieurs établissements bancaires, qui ne vous connaissent pas tous.
Ils vont faire votre connaissance dans un premier temps au travers de plusieurs documents récents (Relevés de compte courant et d’épargnes, fiches de salaire, avis d’imposition, contrats de prêts en cours…). Si l’ensemble de ces éléments montrent des irrégularités, alors le courtier aura des difficultés à obtenir un accord de prêt voire conditions des conditions intéressantes.

L’APPORT PERSONNEL :

C’est un critère essentiel !!!
En effet, plus celui-ci est important et plus le taux proposé sera bas, car il a un impact sur le coût du risque bancaire. L’apport permet aussi de démontrer votre capacité à épargner et donc à honorer vos engagements en matière de remboursement des échéances de crédits.
Il est recommandé d’auto-financer au moins les frais de notaire, les frais de garantie, les frais de dossier.

LES RELEVES DE COMPTES :

L’ensemble des établissements bancaires sollicités pour l’étude de votre projet, étudieront les 3 derniers mois de vos relevés de comptes. En conséquence, il ne faut surtout pas constater d’anomalies comme des rejets d’opérations, des dépassements d’autorisation de découvert voire des découverts réguliers non autorisés par votre banque.